L’histoire

La constitution de la Société « Autostrada dei Fiori S.p.A. » remonte au 30 juillet 1960.La première Convention de concession de l’ANAS a été passée en février 1963. La Société s’est fixée pour objectifs la conception, la construction et l’exploitation de l’autorosute Ponte S. Luigi – Savone (selon la définition de l’époque), ainsi que d’autres autoroutes et routes extra-urbaines.

La conception a été menée à bien entre 1962 et 1966. La pose de la première pierre, le 12 février 1965, a été suivie par la phase complexe de construction, qui s’est achevée en 1971. Les premiers tronçons autoroutiers ont été mis en service le 13 juillet 1969, et l’exploitation complète remonte au 6 novembre 1971.

La parcelle Savone/Vintimille (frontière française) de la l’axe directeur A10 Gênes/Vintimille, de 113,3 km, a été construite dans de très brefs délais, compte tenu de l’ampleur des travaux. Étant donné l’orographie du territoire, elle compte non moins de 90 viaducs et 67 tunnels : le tracé est doté à ce jour de 11 aires de service et de 8 parcs de stationnement, dont 3 équipés d’aires de repos avec espaces verts (Piccaro Nord, Feglino Sud et Gorleri Sud). Le coût initial fixé à 118 milliards (1963) s’est monté en fin de compte à 271 milliards (1973).

L’échéance de la 1ère concession fut fixée au 2 novembre 2003. Une Convention complémentaire a été signée, le 9 juin 1992, visant au renforcement de certaines connexions entre la voirie ordinaire et l’infrastructure autoroutière. Conformément à ses engagements, la Société a construit les liaisons avec Vintimille, San Remo et Albenga moyennant des interventions financières importantes. Elle a alors obtenu la première prolongation de la concession jusqu’au 31 décembre 2013.

Lors de la révision, le 27 juillet 1999, la Concessionnaire et l’Administration des ponts et chaussées (ANAS) ont passé une nouvelle Convention de concession fixant désormais l’échéance au 30 novembre 2021. Le 2 septembre 2009, Autostrada dei Fiori a signé le nouveau projet de Convention Unique avec l’Administration des ponts et chaussées (ANAS), qui est entrée en vigueur à la signature de l’Acte de transposition des prescriptions du Cipe, le 13 mai 2010.
La date d’échéance de la Concession demeure fixée au  30 novembre 2021.